Administration de site web : les erreurs classiques et comment les éviter

Informatique    

La performance et la rentabilité d’un site internet dépendent de plusieurs facteurs. Un mauvais départ dans sa conception engendrera des problèmes d’administration, tout comme l’absence de veille et de suivi du site pouvant conduire à son échec. Qui plus est, l’évolution des contextes influence grandement sur la gestion et le référencement d’un site web. Si l’administrateur n’est pas assez réactif et efficace pour faire face à ces changements, il est certain que le site va devenir obsolète et son bien-fondé est aussi remis en question. Cet article recense les erreurs impardonnables dans la gestion d’un site web.

L’absence d’audit continu

Lors de la conception d’un site web, les entreprises prennent le temps de trouver une agence référencement à Reims pour veiller à la qualité de la prestation. Pour que le site corresponde parfaitement aux besoins et aux enjeux commerciaux de l’entreprise, un audit se fait systématiquement en amont. Pourtant, lorsque le site présente une bonne rentabilité dès le démarrage, l’entreprise ne prend plus le temps d’analyser son évolution, ainsi que les facteurs externes et internes pouvant altérer son positionnement. L’erreur principale se trouve donc sur cette absence d’audit. En réalité, elle doit se faire de façon continue pour déceler à temps les problèmes récurrents.

L’absence d’outils de contrôle

Le manager doit être à même maîtriser les bases de gestion et de référencement de son site internet, même s’il indéniable que l’intervention de spécialistes dans ce domaine est indispensable lorsqu’il y a des problèmes techniques majeurs. Pourtant, la disposition de points de contrôle permettrait  de gagner en réactivité. Par exemple, au lieu d’attendre une baisse notoire du trafic des visiteurs, l’administrateur devrait avoir accès à un outil comme Google Analytics pour faire un suivi journalier des visites et identifier les raisons de cette baisse d’audience. Il devrait également exister un point de contrôle des erreurs et des bugs récurrents dans le fonctionnement du site pour mener des actions correctives en temps réel.

Un site qui est non mobile-friendly

À la base, l’affichage d’un site est ajusté à l’écran de l’ordinateur, mais il se trouve que les internautes utilisent plus le Smartphone pour surfer sur internet. Si le développeur n’a pas pensé au responsive web design lors de la configuration des pages, il est certain que l’affichage ne sera pas optimal sur l’écran de tablette et de Smartphone. D’où l’importance de convertir son site pour être « mobile-friendly. »

Une accessibilité biaisée

Il n’y a pas plus frustrant que d’ouvrir un site et de trouver que la page n’est pas disponible ou introuvable. La patience est aussi mise à l’épreuve lorsqu’il faut attendre plus d’une minute pour ouvrir un lien vers une page interne. Tout ceci va avoir une incidence sur la satisfaction des visiteurs et en l’occurrence, sur la popularité du site.

Par ailleurs, si les données ont tendance à se disperser, le lecteur va forcément se noyer dans les informations si bien qu’il ne retiendra aucune réponse pertinente à ses recherches. À ce propos, les liens d’ancrages ne devraient pas utilisés à tort et à travers sauf s’ils mènent vers des sources utiles.