Comment réduire les coûts de son parc informatique ?

Informatique    

La gestion du parc informatique peut représenter une part importante du budget de fonctionnement d’une entreprise. Entre l’achat du matériel et des licences logicielles, l’installation et la maintenance des circuits, les mises à jour de logiciels et la sécurisation de l’ensemble, la facture peut vite monter. Heureusement, il existe des solutions pour réduire la note. Voici quelques pistes.

Externaliser la maintenance informatique

C’est la plus importante source d’économie en ce qui concerne la gestion d’un parc informatique. L’externaliser chez un prestataire dont c’est le cœur de métier permet de rationaliser une grande partie des coûts.

Focalisation sur votre cœur de métier

D’une part, cela vous permet de rester focaliser sur votre cœur d’activité et ne pas vous éparpiller dans d’autres spécialisations. A la clé, vous êtes plus efficace sur votre offre principale.

Une rationalisation de la gestion du parc

Ensuite, les prestataires informatiques développent des méthodes de travail optimisés qui permettent de globalement réduire les coûts, même en ajoutant leur marge. Par exemple, peuvent déployer des mises à jour logicielles en une seule fois pour tout le parc.

Une mutualisation des coûts

Ensuite, une des clés dans la maintenance informatique c’est la veille. Il faut anticiper les nouveautés et les risques afin de prendre des décisions et bien maîtriser les outils. Un prestataire pourra le faire de façon « centralisée » pour l’ensemble de ses clients.

Des risques externalisés

On externalise également le risque. En cas de panne informatique, on ne perd pas plusieurs jours de travail puisque le prestataire aura mis en place des solutions de back-up pour assurer sa garantie de remise en fonctionnement du parc dans un délai donné.

Des achats optimisés

Enfin, votre prestataire informatique dispose d’une bonne vision d’ensemble sur vos outils et logiciels. Il sera capable d’identifier des ressources jamais utilisées grâce à l’inventaire du parc. Certains prestataires se présentent même comme des entreprises informatiques à la demande, qui peuvent moduler leur offre en temps réel selon les besoins de leurs clients.

Identifier des outils inutiles

Si vous ne souhaitez pas confier cette tâche à un prestataire en maintenance informatique, il conviendra de faire le point sur l’ensemble des outils dont vous disposez et vérifiez lesquels vous utilisez peu. Cela peut représenter un coût important dans vos frais. Cessez de renouveler les licences que vous n’utilisez jamais et éventuellement, investissez dans des logiciels à la demande (en SaaS par exemple) pour les outils pour lesquels vous n’avez que des besoins ponctuels.

Faites le point régulièrement sur vos licences en mettant en place une véritable politique de Software Asset Management qui vous offrira une vision globale de vos dépenses sur ce poste.

Investir dans la sécurité du parc

S’il y a un point où il faut éviter de trop réduire les coûts, c’est bien la sécurité informatique. Une attaque ou une panne peut être critique pour une entreprise tant les ordinateurs sont profondément intégrés dans les organisations.

Optez pour des antivirus et antimalware de qualité, de préférence payant et développés par des éditeurs de qualité.

Si ces logiciels font leur travail, vous ne constaterez heureusement jamais les risques desquels ils vous préservent.